ARSENAL

13 Avril 2003

Voilà quelques mois que j'ai quitté le RC Lens et après avoir mangé mon pain noir en une période difficile et bien aujourd'hui, après avoir signé à Arsenal, je passe au pain blanc.

Je vis actuellement un grand moment de bonheur que je savoure pleinement et qui arrive comme un aboutissement dans ma carrière. C'est aussi quelque chose qui, au niveau de mon expérience personnelle et humaine sera forcément bénéfique pour la suite de ma carrière qui, je l'espère, durera le plus longtemps possible mais également pour l'avenir, quand je passerai de l'autre côté du monde professionnel et je compte bien faire partager cela à des plus jeunes que moi.

Me voilà donc dans une nouvelle vie, j'ai une nouvelle dimension à acquérir avec ce club et je m'y attache. Mon adaptation, tant personnelle que professionnelle, est excellente : il faut dire que je me trouve entre de très bonnes mains avec Bob Wilson, l'entraineur des gardiens, qui est une véritable légende du football et mon entente est très bonne avec David Seaman et Stuart Taylor.

A Arsenal, tout a une autre dimension, rien n'est laissé au hasard, tout est pensé dans les moindres détails et l'on ne peut que s'y sentir bien. Je vais tout faire pour prolonger d'une ou deux saisons en tout cas, c'est ce que j'espère.

1er Mars 2003

Cela fait maintenant un mois que j'ai rejoint Arsenal, je me suis très bien adapté à la vie anglaise et à ma nouvelle équipe.

Je suis très content d'avoir retrouvé le terrain en effectuant mes premiers matchs avec la réserve. Lors de mon premier match face à Ipswich nous avons perdu 3-0. Ensuite, il y a eu la victoire face à Wimbledon 2-1 puis mercredi dernier nous avons perdu 4-1 face à Charlton.

8 Février 2003

Je suis heureux de rebondir haut et fort, comme je l'espérais, dans ce qui l'un des plus grand club d'Europe avec des joueurs de classe internationale.

Pour moi, c'est une nouvelle vie qui commence, c'est une consécration. Mais c'est avant tout un plaisir de m'entraîner chaque jour avec ce groupe de joueurs de classe mondiale.

Je remercie plus particulièrement André Lannoy qui a pris des jours de congés pendant le mois de janvier pour m'entraîner et m'aider à maintenir en forme ; ainsi que mon ostéopathe Philippe Bolet. Il m'a pris en main depuis ma blessure en 1993. En plus de me rétablir il a fait du travail du plus haut niveau, ce qui me permet aujourd'hui d'arriver à Arsenal.

Enfin, je remercie tous ceux et celles qui m'ont envoyé des mails, des lettres pour me soutenir et m'encourager durant ces deux derniers mois.