Les commentaires des matchs de la saison 2005-2006

Championnat de France :

Ligue des champions :

Coupe UEFA :

Coupe de France :

Coupe de la Ligue :

Championnat de France

30/07/2005 : Nancy - Monaco (0-1)

C'est avec un réel plaisir que j'ai retrouvé le championnat de France lors de ce match contre Nancy.

Bien qu'ayant été malmené pendant une bonne partie du match, nous avons toujours su bien maitrisé la situation. Même quand Nancy s'est montré dangereux une ou deux fois sur l'une de nos erreurs, nous avons su faire le dos rond. Nancy a toujours été à la limite au niveau physique de l'engagement d'ailleurs cela s'est mal terminé pour eux.

Malgré tout cela nous sommes restés lucides, concentrés et nous avons su marqué quand il le fallait à la fin du match; c'est donc une victoire très intéressante pour débuter le championnat.

06/08/2005 : Monaco - Auxerre (0-2)

Sur ce match là, tout est allé à l'envers ! Pendant les 15 premières minutes, nous étions plutôt bien en place, nous maitrisions nos adversaires et nous avons eu une très grosse occasion que nous n'avons pas su marquer. Les Auxerrois, au contraire, ont bien joué le coup grâce à une bonne organisation, percutant à chaque fois qu'ils en avaient la possibilité et sont parvenus à ouvrir le score.

Dans le courant du match, nous nous sommes retrouvés à 10 suite à une expulsion. C'était vraiment mal engagé et malheureusement, tout a continué dans ce sens. Nous aurions pu revenir à un moment donné mais Auxerre avait le match en main et est parvenu à double la mise sur un contre.

Sur l'ensemble du match, je dirais qu'Auxerre a gagné logiquement car cette équipe a su faire ce qu'il fallait dans ce match correct mais aussi délicat sur plusieurs points dont des décisions d'arbitrage qui peuvent se discuter. Je ne retiendrais que notre défaite et à nous de réagir pour rectifier le tir lors du prochain match.

14/08/2005 : Strasbourg - Monaco (1-2)

Le plus important sur ce match, ce sont les trois points de la victoire. Cette victoire, nous l'avons construite avec une occasion dès les premières secondes de jeu sur laquelle nous aurions pu ouvrir le score. Durant tout le match, nous avons été réalistes, notamment en ouvrant le score sur corner puis en nous mettant à l'abris avec un deuxième but qui nous a permis de ne pas trop souffrir sur le but encaissé dans les arrêts de jeu.

La victoire est logique avec toujours ici et là des choses aléatoires au niveau de l'arbitrage, sur les hors-jeu ou autres. Nous l'avons eu contre nous mais je pense que sur une saison cela peut s'équilibrer et que l'on ne sera pas tous négatif à la fin de la saison.

Sur l'ensemble du match, nous avons vraiment bien maitrisé en particulier le milieu de terrain et c'est vraiment de bons augures pour la suite avec un calendrier qui s'annonce extrêmement intéressant pour la suite.

20/08/2005 : Bordeaux - Monaco (1-0)

Hier était vraiment un jour particulier pour moi car je retrouvais le championnat de France. J'étais bien évidemment, très heureux d'y jouer à nouveau, face aux Bordelais. Sur ce match, deux sentiments : le premier, c'est la satisfaction d'avoir réussi à bien maitriser mon rôle de gardien de but en faisant un match solide et sérieux malgré ce coup franc où il y a maldonne dans le mur car certains joueurs ont sauté, ce qui a fait que je ne m'attendais pas du tout à ce que le ballon passe dessous. Le second sentiment, c'est que j'ai eu de bonnes sensations durant ce match pour mon retour sur le terrain.

Cependant, l'important et l'essentiel était de prendre au moins un point, ce que nous n'avons pas réussi à faire. Etant compétiteur, c'est une grosse frustation.

Pourtant, je reste optimiste car mardi, un gros match nous attend contre Séville et quelque soit les joueurs qui seront alignés, j'espère que tout sera mis en oeuvre pour se qualifier.

28/08/2005 : Monaco - Lens (0-0)

C'était une émotion particulière de rejouer contre mon ancien club, le club de mon cœur. Je ne suis pas sorti avant le match pour ne pas me disperser parce que je connais plus de monde à Lens en dix ans que partout ailleurs donc j'ai préféré rester dans le vestiaire.

Le match s'est déroulé, nous avons fait 0-0 avec comme contre Séville la possibilité de gagner le match au moins 1-0 : Ce n'est pas rentré par maladresse ou par malchance… Personnellement je n'ai rien eu à faire, nous avons vraiment maitrisé le match de bout en bout. Nous n'avons pas su trouver les gestes justes pour l'emporter c'est donc un 0-0 dommageable encore, une réalité qui est là. Il va falloir se reprendre et aller faire un résultat à Lyon le 10 septembre.

Malgré tout le bonheur de retrouver des figures de Lens que je n'avais pas revu depuis 3 ans…

10/09/2005 : Lyon - Monaco (2-1)

Défaite malheureuse à Lyon, dans un match difficile avec un but encaissé rapidement, au bout de 5 minutes de jeu. La première période a été très moyenne de notre part et insuffisante pour inquiéter les Lyonnais. La seconde a débuté comme la première avec un but pris très vite et cela commençait à faire beaucoup pour espérer revenir avec un résultat positif de Lyon ; d'autant plus que nous nous sommes retrouvés en infériorité numérique après l'expulsion de Kapo. Une petite lueur d'espoir est apparue lorsque nous avons marqué à 20 minutes de la fin.

Il est dommage, et c'est là mon désappointement, que nous n'ayons pas cru en nos chances car après avoir subi les foudres de Lyon, ce but changeait beaucoup de choses dans les têtes et aurait dû nous permettre de revenir à 2-2 et montrer ainsi un autre visage sur l'ensemble du match.

Personnellement, cela s'est plutôt bien passé, même si quand on perd, c'est toujours négatif. J'ai réussi à limiter la casse sur ce match là et dans l'ensemble, je dirais que Lyon mérite son succès.

18/09/2005 : Monaco - Rennes (0-2)

Sur ce match, je dirais que nous avons fait les 30 premières minutes les meilleures depuis le début de saison à savoir que nous avons bousculé cette équipe de Rennes dans tous les compartiments, nous les avons attaqués, pressés et nous nous sommes procuré deux occasions très franches sans pouvoir malheureusement marquer.

A partir de ce moment là, nous nous sommes un peu effrités, nous n'avons pas su faire le dos rond et sur un coup franc, nous avons encaissé ce but un peu malchanceux. Malgré tout, nous avons terminé cette première mi-temps en trombe et nous aurions pu égaliser.

C'est en seconde mi-temps que nous nous sommes mis en difficulté en perdant notre sang-froid ce qui a occasionné deux expulsions très sévères. C'est un ensemble, quand rien ne fonctionne tout devient délicat et se retourne souvent contre vous.

En ce qui me concerne, ce n'était pas un match extrêmement intéressant pour moi ; sur ce premier but notamment où je suis malheureux car le ballon revient sur les attaquants Rennais et leur permet d'ouvrir le score.

21/09/2005 : Troyes - Monaco (1-2)

Je suis vraiment très heureux de cette première victoire en championnat car en ce qui me concerne je n'avais pas encore gagné dans cette compétition en tant que titulaire sur le terrain. C'est assurément une victoire inédite : je n'ai jamais connu telle situation dans ma carrière à savoir terminer à 9 contre 11 et inverser une tendance alors que nous étions menés, c'est quelque chose d'inhabituel. Je pense qu'il y avait également un contexte particulier avec la démission de notre entraîneur en début de semaine.

Il y a eu deux choses importantes dans ce match : La première, c'est le fait que nous étions menés et que nous avons su, à la suite de cela, nous révolter dans l'ensemble du terme. Nous avons quand même eu beaucoup d'occasions qui malheureusement ne se sont pas transformées. La seconde chose importante dans ce match et la plus essentielle, ce sont les deux expulsions : Etant mené (1-0), nous égalisons (1-1) après le premier expulsé, puis une fois à neuf, nous mettons le second but (1-2). Ensuite viennent une occasion et même un pénalty qui aurait pu être sifflé pour faire 1-3.

C'était véritablement une soirée spéciale et cela montre qu'il y a du caractère dans l'équipe. En même temps c'était particulier avec l'entraineur qui part et la victoire à 9 contre 11. Bien entendu, c'est à prendre positivement mais il faut être prudent car cela reste très nouveau.

En ce qui me concerne, je suis masqué sur le coup-franc, je n'ai pas vu le départ du ballon et cela m'a surpris. Pour le reste, j'ai réussi à sortir une balle à 1-0 qui était décisive et qui nous permet de revenir à égalité ensuite de gagner le match. C'est donc une soirée positive que je retiens.

24/09/2005 : Monaco - Nice (0-0)

Un 0-0 équitable pour ce derby mais décevant d'un point de vue comptable car nous avons laissé échapper deux points à domicile. Nous avons fait preuve d'une solide organisation et nous avons souvent mis nos adversaires en difficulté. Avec un soupçon de réussite, nous aurions pu faire basculer ce match en notre faveur. Dans l'ensemble et pour voir le côté positif des choses, nous avons bien abordé ce rendez-vous dans des circonstances actuelles qui ne sont pas faciles.

Personnellement, la soirée fût assez tranquille, ponctuée de quelques balles un peu délicates mais le bloc défensif ayant bien fait son travail, j'ai eu peu de choses à réaliser sur ce match.

J'espère que tout cela marque le début d'une bonne série.

02/10/2005 : Lille - Monaco (0-1)

Je peux dire sans me tromper que c'est une grande victoire d'avoir gagné à Lille et ceci pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que nombre de titulaires depuis le début de saison n'étaient pas là et au vue de la composition de notre banc de touche avec des jeunes cela voulait dire que nous étions un groupe assez remodelé. Ceci ne nous a pas empêchés dans l'ensemble du match, en première période surtout, de faire le dos rond et jeu égal avec Lille. Nous avons bien contenu en essayant de les perturber un peu. Mais ce qui est surtout intéressant c'est la seconde période, là nous avons mis du rythme, nous avons imposé notre jeu jusqu'au bout et c'est logiquement que nous avons gagné ce match à Lille sur un but d'Olivier Kapo. Le point positif est de ne pas avoir encaissé de buts ce qui montre une solidarité collective sur l'ensemble du match et un bloc défensif très compact.

Ensuite, en ce qui me concerne, cela s'est bien passé, j'ai eu deux balles à sortir en première période. En seconde période j'ai été le complément de ma défense en récupérant des balles en profondeur. Une grande satisfaction personnelle d'avoir gagné à Lille, d'autant plus que cela m'a rappelé quelques souvenirs d'il y a quelques temps avec Lens… Dans cette rivalité qui existe toujours et qui est très forte, c'est toujours intéressant en tant qu'ancien de Lens de gagner à Lille et c'est un peu la victoire de l'ancien lensois qui a eu lieu ce soir là…

Pour terminer, je voudrais féliciter tout l'ensemble des hommes de l'équipe et mes coéquipiers pour avoir su gérer cette période extrêmement délicate avec un changement d'entraineur qui n'avait pas encore eu lieu. Je félicite également Jeannot Petit qui a su, sans faire de bruit, assurer l'intérim pas forcément facile car tiraillé entre deux feux : le fait d'appartenir depuis très longtemps à Monaco et le faite d'être à coté de Didier Deschamps. C'est un ensemble à ne pas sous estimer et à ne pas mésestimer sur les 4 dernières matchs : 3 victoires et 1 nul.

15/10/2005 : Monaco - Metz (3-0)

Je suis très heureux de cette première victoire à domicile. Celle-ci s'est dessinée en deux temps : Une première période durant laquelle Metz nous a quand même posé quelques problèmes au niveau tactique. Nous avons eu du mal à poser notre jeu, à être conquérant et à mettre du rythme. Puis une deuxième période où nous nous sommes lâchés. Nous avons alors logiquement dominé Metz que cela soit par la qualité de passe, la qualité de jeu et la vivacité comme à l'image du premier but : Le coup franc est joué rapidement et c'est un magnifique but de Gigliotti au ras du piquet. Il est suivi par les deux superbes coup-franc de Zikos et Meriem qu'ils avaient travaillé à l'entraînement cette semaine.

C'est une victoire logique et méritée qui nous fait le plus grand bien au niveau du classement car cela nous permet de nous replacer dans les sept premiers et à trois points du 3ème, c'est donc très intéressant.

Personnellement, cela s'est très bien passé, je n'ai rien eu à faire sauf un petit coup-franc à arrêter en fin de match. Dans le même temps, cette victoire a un goût particulier d'un point de vue personnel… à bon entendeur ...

23/10/2005 : Sochaux - Monaco (2-1)

Je suis déçu du résultat surtout qu'avec notre faux pas de jeudi dernier, nous avions à coeur de faire quelque chose de plus intéressant. Nous sommes malheureusement retombés dans nos travers à savoir que nous ne sommes pas rentrés dans le match correctement ce qui a eu pour conséquence d'encaisser un but assez rapidement. Cela nous a un peu destabilisés mais le plus rageant est d'avoir concéder un deuxième but sur un long coup franc où l'attaquant se trouve tout seul et n'a plus qu'à marquer. Tant que nous n'avions qu'un seul but à remonter, tout restait jouable mais après ce second but, cela devient délicat même si Sochaux avait quelques carences avant le match. Malgré cela, nous avons fait notre match en maitrisant largement, en n'ayant beaucoup de possibilités mais sans réussite. Nous sommes parvenus à marquer dans les arrêts de jeu un but désespéré qui ne suffit pas pour ramener au moins un point de Sochaux.

Un match très décevant car nous avions réellement quelque chose d'intéressant à faire notamment au niveau du classement.

En ce qui me concerne, je suis malheureux sur les 2 buts en me retrouvant à chaque fois seul face aux attaquants dans une situation peu évidente. Sinon, je n'ai pas eu grand chose à faire sur le match car nous avions bien maitrisé la partie. Un match à oublier au plus vite.

29/10/2005 : Monaco - Ajaccio (3-0)

Superbe victoire contre Ajaccio avec sans doute le match le plus accompli de la saison car contre Metz nous avions aussi gagné 3 à 0 mais nous avions moins bien joué. Sur ce match, nous nous sommes bien placés dès le début car Ajaccio nous a pressé. Nous sommes parvenus à ouvrir le score sur une belle combinaison un peu avant la pause ce qui nous a mis dans une situation extrêmement favorable.

La 2ème mi-temps a été parfaitement jouée de bout en bout, par une présence collective défensive et offensive, avec des phases de jeu au sol, des combinaisons bref, une rencontre bien maitrisée face à une équipe d'Ajaccio contre laquelle il n'était pas évident de s'imposer 3 à 0. Les 2ème et 3ème buts sont donc une juste récompense des efforts fournis pendant le match.

Personnellement, j'ai eu peu de travail décisif à accomplir, simplement quelques bons placements et bons jugements. Quand on ne prend pas de buts, cela se passe toujours bien !

Photos du site officiel de l'ASM : Accès

19/11/2005 : Monaco - Saint-Etienne (1-0)

C'est une belle et grande victoire samedi contre Saint-Etienne. Tout d'abord parce que nous avons mérité notre victoire avec un match construit de bout en bout et un grand nombre d'occasions intéressantes en seconde période. Cette victoire est donc méritée et aurait même pu être plus ample. C'est très bien et très intéressant pour garder contact avec les leaders et ténors du championnat.

Ensuite, elle est particulièrement belle parce que c'était le jour de l'intronisation du Prince et nous avions quand même la pression par rapport à cela. Le fait d'avoir gagné et d'avoir salué le prince à la fin du match était quelque chose de très positif pour tout le monde.

En ce qui me concerne, cela s'est bien passé je n'ai pas eu grand chose à faire, juste un arrêt en première période. Défensivement, nous avons tous fait un bon match.

27/11/2005 : Marseille - Monaco (2-1)

Nous avons des regrets sur ce match car quand on ouvre le score au Vélodrome, que l'on mène 1-0 à la mi-temps et que l'adversaire n'a pas marqué la possibilité qu'il a eu sur pénalty on se dit que la deuxième mi-temps peut être un peu plus aisée, plus facile que la première et en fait c'est l'inverse qui s'est produit. Nous étions sur une très bonne série de plusieurs matchs sans encaisser de buts et puis nous avons pris deux buts à Marseille…, il y a plusieurs explications à cela :

La première, nous sommes tombés sur une équipe de Marseille qui nous a poussés notamment en ce qui concerne le nombre de coup-franc et de corners. Là nous avons beaucoup subis donc nous avons pris un but sur coup franc à l'égalisation. La deuxième, nous avons a manqué de fraîcheur en fin de match, nous avions joué un gros match contre Hambourg trois jours avant et nous n'avons pas pu faire tourner l'effectif. Enfin, la troisième, nous avons fait des petites erreurs de concentration et de réalisme qui nous ont coutés chères notamment sur le second but et surtout sur le fait de pouvoir égaliser après celui-ci. Des regrets donc, sur ce match, car nous avions la possibilité malgré le contexte et les quelques difficultés de l'OM de revenir au moins avec un point.

Personnellement, cela s'est bien passé dans l'ensemble avec pas mal de travail mais quand on joue au Vélodrome, on se prépare toujours à être très sollicité. Sur le premier but, je suis malheureux avec un ballon dévié qui vient sur Oruma et qui va dans le petit filet. Sur le deuxième, je le suis tout autant avec une frappe entre les jambes de François Modesto que je repousse du bout du pied mais qui retombe sur la semelle de Lamouchi qui a suivi, opportuniste.

En conclusion, c'est une défaite contre Marseille mais nous n'allons rien remettre en question et nous allons continuer de regarder vers le haut du classement et s'attacher au match de mercredi contre Prague.

03/12/2005 : Monaco - Le Mans (2-0)

Après notre victoire en coupe d'Europe, nous avions à coeur de continer sur notre lancée et dans ce match contre le Mans, nous avons été réalistes dès le 1er coup de pied arrêté par un superbe but de la tête signé François Modesto. Nous avons doublé la mise juste avant la pause et avec 2 à 0 à la mi-temps, la cause était entendue car nous avons ensuite superbement défendu, même s'il nous a manqué un peu de fraicheur sur les 30 dernières minutes.

Quant à moi, je n'ai presque rien eu à faire si ce n'est un arrêt en fin de match.

Une belle victoire qui nous permet de remonter au classement et c'est de bon augure avant la dernière ligne droite vers la trêve.

11/12/2005 : Nantes - Monaco (0-0)

On peut avoir des regrets sur ce match car il était vraiment à notre portée pour prendre les 3 points. Une partie que nous avons globalement maitrisée avec plusieurs possibilités en 1ère période notament à la 44ème minute avec un pénalty sifflé en notre faveur mais que nous ne sommes pas parvenus à transformer.

La seconde mi-temps sera plus calme en nombre d'occasions. Un 0-0 logique à partir du moment où l'on a manqué d'agressivité offensive qui ne nous a pas permis de destabiliser cette équipe de Nantes.

Pour ma part, j'ai dû faire 2 arrêts pendant le dernier quart d'heure et cela nous a permis de ne pas encaisser de but, ce qui est toujours intéressant à l'extérieur.

18/12/2005 : Monaco - Toulouse (1-0)

C'est une victoire qui a été longue à se dessiner avec à un moment donné un but qui a récompensé nos efforts. Ce pénalty est litigieux pour les toulousains mais il nous permet de continuer à avancer et en même temps il récompense notamment tout le travail fait en première période. En effet, d'entrée de jeu, nous avons mis la pression sur Toulouse qui n'a pas vraiment réussi à sortir de son camp. Malgré cela, nous avons eu des occasions mais nous n'avons pas marqué.

En seconde période, avec le nombre de matchs accumulés, nous avons manqué d'un peu de fraîcheur et c'est Toulouse qui a commencé à sortir et à se montrer un peu plus menaçant sans trop l'être non plus. Un penalty qui va porter à confusion pour Toulouse mais qui nous arrange bien : cela termine tout le travail fait en championnat et nous place aujourd'hui à seulement un point des seconds que sont Lens, Bordeaux et Auxerre, donc dans les meilleures positions pour les matchs retours.

En ce qui me concerne j'ai passé une soirée relativement tranquille, nous avons vraiment bien défendu collectivement et je n'ai pas eu de choses très importantes à me mettre sous le gant.

05/01/2006 : Auxerre - Monaco (2-1)

C'est malheureusement une année qui débute mal avec cette défaite à Auxerre. Bien que sur l'ensemble du match la victoire d'Auxerre n'est pas imméritée, le point du match nul aurait été quand même plus logique avec l'ouverture du score qui nous avait permis de les mettre en difficulté. Paradoxalement, comme à Marseille, après avoir ouvert le score nous sommes restés un peu en dedans et nous nous retrouvons avec un but égalisateur juste avant la mi-temps.

En seconde période, Auxerre nous a poussé et nous avons manqué d'un peu de fraîcheur. Ils ont su concrétiser sur une contre-attaque un second but, alors que nous avions une belle opportunité. Tout ceci est vraiment dommage car nous avions à cœur de bien débuter le championnat pour la nouvelle année et nous étions très ambitieux.

Personnellement, cela s'est bien passé, j'ai quand même eu pas mal de travail surtout en première période avec deux-trois arrêts dont un cadré et quelques tirs pour permettre de tenir un résultat. Malheureusement cela n'a pas suffit car Auxerre a mis deux buts ce qui leur permet de prendre les trois points.

J'espère que nous allons bien nous remettre de cette petite contre-performance avec le match de coupe à Rhone-La-Valée. Nous allons tout faire pour nous qualifier et relancer la machine…

11/01/2006 : Monaco - Strasbourg (1-1)

Le match de Strasbourg est une grande frustration par le fait d'avoir perdu les deux points même si le match en lui même n'a pas été d'un grand niveau de notre part surtout en première période. Collectivement nous n'avons pas su hausser notre niveau de jeu et jouer à notre juste valeur, ce sont les strasbourgeois qui au contraire nous ont posé beaucoup de problèmes quand à la conservation du ballon. La grande déception vient du fait que nous ayons ouvert le score sur un très beau but avec un centre d'Eric Cubilier et une tête d'Olivier Kapo à un quart d'heure de la fin. Dans ce genre de match, ce but aurait logiquement du nous suffire à prendre les trois points, nous n'étions pas bien dans le jeu ni dans la disposition mais nous n'avons pas su faire comme avant la trêve, c'est-à-dire conserver le résultat et nous avons pris un but sur corner ce qui ne nous était encore jamais arrivé.

Je suis déçu car le but aurait du et aurait pu suffire mais cela ne l'a pas était le cas, maintenant ce n'est pas non plus une fin en soi. Strasbourg a même failli gagner le match à la fin, nous avons joué pour gagner et eux ne se sont pas démontés : ils ont aussi joué pour gagner et ils auraient très bien pu l'emporter tout comme nous aussi d'ailleurs. C'est une bonne équipe de Strasbourg qui nous a posé des problèmes dans le jeu et pas seulement en défendant.

En ce qui me concerne j'ai surtout eu un arrêt en fin de match qui nous permet de conserver le résultat. Il va falloir que l'on retravaille et que l'on se repositionne sur le corner parce que ce n'est jamais agréable de prendre un but sur un corner.

14/01/2006 : Monaco - Bordeaux (0-1)

Cette défaite est une grosse déception pour toute l'équipe car nous nous attendions à un autre résultat mais Bordeaux est une équipe solide, qui confirme son bon parcours dans le championnat. Les Bordelais étaient bien organisés ; ils ont pratiqué un bon jeu au sol, court et direct ce qui nous a posé des problèmes.

Nous avions pourtant bien débuté le match en rentrant bien dans la partie, en les pressant mais sans vraiment se créer des occasions dangereuses. Je pense qu'un résultat nul aurait été logique sur l'ensemble du match mais Bordeaux a su profiter d'une belle occasion que je sauve à moitié mais le ballon est revenu dans les pieds de Denilson qui a marqué. Une grand déception donc sur ce mois de janvier où nous avions misé beaucoup pour rester dans le haut du classement.

En ce qui me concerne, je pense avoir fait mon match que cela soit en première ou en seconde période. Ce que j'ai eu à faire, je l'ai réalisé mais Bordeaux a eu plus de réussite sur le but car sur le premier tir de Darcheville, je parviens à sortir le ballon mais derrière nous n'étions pas suffisant attentifs et c'est Denilson qui a su en profiter.

22/01/2006 : Lens - Monaco (1-1)

Quel beau retour à Bollaert ! Je pense qu'il me manquait certainement ce retour pour pouvoir définitivement avoir fait le tour de mon histoire avec Lens. Comme je l'ai dit, j'aurais été très heureux de gagner mais en même temps j'aurais été triste que les lensois perdent avec la semaine difficile qu'ils ont vécu et avec le nombre de gens que je connais là-bas.

C'était un match où l'on a ouvert le score rapidement et on prend ce but largement évitable dans les arrêts de jeu de la première période et qui a remis Lens en tête pour le match. En seconde période, Lens a poussé et on a su faire le dos rond. Nous avons bien défendu tous ensemble et tenu ce score de un partout. Malgré une préparation difficile avec des joueurs malades, beaucoup de jeunes, nous avons quand même fait un match solide et on ramène un bon point de Lens.

En ce qui me concerne, j'ai eu trois arrêts à faire en première période, cela s'est bien passé jusqu'au corner où l'on encaisse. Nous n'avons pas été assez exigeants pour pouvoir éviter ce but. En seconde période, j'ai réussi à prendre quelques balles aériennes et surtout à sortir une balle en fin de match qui nous tiens le score de un partout.

Cela suffit à mon bonheur purement personnel pour partager à la fin une dernière fois avec tous les lensois le bonheur de ne pas s'être dit au revoir et en même temps le bonheur de se retrouver. Cela a été merveilleux à l'échauffement ainsi qu'en début de chaque période et à la fin en saluant tout le monde. Je pense que l'on s'est rendu un bel hommage et c'est bien, je suis heureux de l'avoir fait, le public a été heureux aussi. Voilà… il était dit que l'histoire devait en être ainsi…

04/02/2006 : Rennes - Monaco (1-3)

C'est une très belle victoire avec deux périodes bien distinctes. La première a appartenu aux Rennais qui nous ont bousculés, presque dominés, en se créant des occasions et en ouvrant logiquement le score. La seconde période a été entièrement monégasque car nous avons réussi à marquer trois buts tout en faisant le dos rond pour ne pas en encaisser. C'est une victoire qui arrive au bon moment pour nous relancer en championnat et nous permettre de reprendre confiance afin de retrouver toutes nos ambitions. C'est de bonne augure avec le gros match qui nous attends en demi-finale de Coupe de la Ligue contre Nice.

Personnellement, j'ai sorti plusieurs balles notamment sur un coup franc et un lob en fin de match ce qui nous permis de garder le 1-0 et aussi le 1-1 à des moments charnières afin de pouvoir dérouler notre jeu ensuite et emporter ce match.

11/02/2006 : Monaco - Troyes (1-1)

Une grosse déception à l'issue de ce match d'un point de vue comptable. On ouvre le score sur un coup de pied arrêté que nous travaillons souvent à l'entraînement. Nous menons donc 1 à 0 à la mi-temps, assez logiquement. En seconde période, nous continuons à produire un jeu intéressant et nous arrivons à ce point crucial qu' a été ce pénalty que le gardien de Troyes est parvenu à sortir. Cela a été le tournant du match car je pense que si nous avions marqué à ce moment là, nous aurions mené de 2 à 0 et Troyes n'aurait probablement pas cru à ses chances.

C'était donc une soirée difficile car nous nous sommes bien battus sur ce match mais nous aurions dû provoquer la réussite avant et tenir défensivement pour garder au minimum ce 1 à 0. Nous sommes dans une période où l'on est capable d'aller gagner à Rennes mais aussi de se faire accrocher par des équipes soi-disant inférieures à nous.

18/02/2006 : Nice - Monaco (2-0)

Une défaite bien décevante et très désagréable car une fois encore, c'est Nice qui remporte le derby.

Sur ce match, nous avons été menés très rapidement à cause de ce pénalty qui est, à mon sens, sévère : je ne me jette pas dans les pieds de l'attaquant car je sais que je suis en retard et que je risque un pénalty indiscutable. J'anticipe donc son crochet et c'est l'attaquant qui vient me percuter. L'arbitre a peut-être estimé qu'il y avait obstruction... mais tout cela me parait assez sévère.

Toujours est il que ce pénalty est marqué, que nous sommes donc menés 1 à 0 au bout de 10 minutes et que l''affaire était mal engagée. Nous avons fait une bonne 1ère mi-temps mais sans parvenir à égaliser. Pendant la seconde période, tout s'est un peu équilibré et Nice a joué en contre ce qui a été profitable pour eux car l'un de leurs derniers contres à fait mouche. A 2 à 0, l'affaire était malheureusement entendue.

De mon côté, un peu de travail sur l'ensemble du match, quelques frappes et quelques claquettes mais je pense que c'est le désarroi du moment qui retient notre attention.

11/03/2006 : Monaco - Sochaux (4-1)

Enfin une belle victoire méritée après tous ces mois de pénurie pendant lesquels malgré tous les efforts et malgré toute la bonne volonté, rien n'a voulu nous sourire. C'est une victoire méritée qui été acquise presqu'au bout de vingt minutes avec deux magnifiques buts, puis un enchainement qui nous amène à 4-0 au début de la deuxième période. C'est vraiment très bien.

Je suis très heureux pour l'ensemble des joueurs, parce que nous avons tous vécu ces moments délicats, mais également pour l'ensemble du club et des supporters. C'est toujours bien pour l'AS Monaco de regarder vers le haut du classement et non pas vers le bas, c'est beaucoup plus conforme à la logique. Rien n'est gagné mais j'espère que le club est remis sur les bons rails.

Ligue des champions - Tour préliminaire

09/08/2005 : Betis Seville - Monaco (1-0)

C'était un match à rebondissements : Durant les 15 premières minutes nous aurions mérité de mener 2-0, après celles-ci Betis aurait mérité eux aussi de mener 2-0 mais arrivé à la mi-temps, il y a eu 0-0.

En seconde période, nous avons été beaucoup plus équilibrés dans le jeu. Je pense que physiquement nous étions supérieurs et qu'en fin de match si nous les avions plus percutés, et plus appuyé sur nos actions, il y aurait peut être eu la place pour marquer ce fameux but qui nous aurait fait du bien. Malheureusement sur une faute d'inattention à la dernière seconde, ce sont eux qui remporte la mise.

Comme toujours les matchs de coupe d'Europe sont des matchs qui se jouent sur un rien et où le mental a une importance capitale. Sur ce match, Bétis était surement moins en jambes, ils ont eu simplement une bonne première période où ils auraient pu ouvrir le score mais c'est à la fin qui le font sur un coup du sort.

C'est dommage parce que c'était un premier match, nous n'avons pas vraiment loupé aucune des deux périodes mais nous revenons avec un but encaissé et aucun but marqué. Rien n'est compromis mais nous ne sommes pas dans la situation la plus favorable, maintenant il y a un match retour pour lequel nous restons très optimistes.

23/08/2005 : Monaco - Betis Seville (2-2)

C'est une énorme déception personnelle mais aussi pour l'ensemble d'un groupe. Le fait de ne pas avoir de ligue des Champions est extrêmement dommageable parce que nous avions prévu d'y être tous ensemble et nous n'y sommes pas : c'est dur mais c'est le sport.

Je pense que sur l'ensemble des deux matchs notamment sur le match retour, nous avons fait tout ce qu'il fallait pour battre cette équipe. Avec un but encaissé d'entrée et un retard refait en fin de première période, il y a le penalty manqué qui est un peu le tournant du match. Malgré cela derrière, nous avons pu marquer 2-1 en seconde période et les possibilités de faire 3-1 étaient nombreuses et auraient suffit à se faire qualifier mais comme toujours quand cela ne rentre pas, on essaye encore et encore et on prend un but en contre c'est ce qui s'est passé, ce but là a été fatal pour la suite. C'est donc une très forte déception due à cette élimination mais cela fait partie du jeu et c'est comme ca.

Personnellement, cela s'est globalement plutôt bien passé : quelques situations intéressantes en ma faveur malgré les deux buts encaissés face Oliveira qui est un attaquant de classe mondiale.

Coupe UEFA

15/09/2005 : Monaco - Willem II (2-0)

Pour ce match de Coupe d'Europe face aux hollandais de Willem II, le plus important est acquis : la victoire. C'est la première avec Monaco en tant que gardien titulaire, c'est toujours un plaisir de gagner quelque soit l'adversaire, quelque soit la façon dont nous avons gagné.

Sur l'ensemble du match nous avons largement maîtrisé notre équipe parce que nous avons mis de la conviction et que nous avons été jusqu'au bout de nos actions que l'on a terminées. Le score aurait pu être plus lourd, 2-0 était vraiment un minimum pour assurer la qualification et donc se permettre de se qualifier au match retour ce qui est quand même assez confortable. L'ensemble du match fait que nous aurions certainement pu apposer notre jeu un peu mieux avec plus de technicité mais nous avons gagné, l'esprit d'équipe est là, voilà l'essentiel.

Ensuite derrière cela c'est très bien passé, je n'ai quasiment rien eu à faire, nous avons maîtrisé la partie de bout en bout et c'est très bien on se donne une belle marge avant d'aller là-bas.

29/09/2005 : Willem II - Monaco (1-3)

La première période fut difficile surtout en début de match et jusqu'à la 40eme minute lorsque j'ai réussi à sortir deux balles importantes. Cela nous permet de rester dans le match à la mi-temps et surtout d'être à 0-0.

Derrière cela a été très positif, car nous avons marqué très tôt en deuxième période avec un but de Maicon sur corner. Evidemment, ce but à l'extérieur scellait définitivement le sort de la rencontre. Cela nous a surtout permis de retrouver une confiance et une sérénité offensive et nous avons pu dérouler un jeu intéressant avec deux buts à la clé par Adebayor et Cheventon.

C'est donc une soirée extrêmement positive d'un point de vue qualification, jeu et buts marqués. J'espère que c'est de bonne augure pour le match dimanche soir à face à Lille.

20/10/2005 : Viking Stavanger FC - Monaco (1-0)

Sur ce match face aux Norvégiens, c'est vraiment décevant de ne pas avoir pris de points contre une équipe qui était réellement à notre portée. Nous avons maîtrisé le match de bout en bout avec de nombreuses possibilités : un tir sur la barre, un tir sur le poteau et à l'arrivée nous perdons 1-0. Cela fait partie de ces matchs de coupe d'Europe à regret. Nous étions largement supérieurs dans tous les domaines mais nous n'avons pas su concrétiser cette supériorité.

En ce qui me concerne, je n'ai véritablement pas eu beaucoup d'interventions à faire si ce n'est sur le but sur lequel je suis malheureux : Après une bonne sortie de balle à bout portant sur l'action du norvégien, le joueur réussit à marquer dans l'angle mort. Ce fut donc un match tranquille en ce qui me concerne mais c'est encore plus frustrant quand cela se passe comme ça.

24/11/2005 : Monaco - Hambourg (2-0)

Ce match est une grande satisfaction contre une grande équipe européenne car c'est un match que nous avons maîtrisé du début à la fin avec une construction très intelligente : un bon bloc défensif qui a poussé Hambourg à presser haut. Ceci les a mis en difficulté en fin de première période quand nous avons ouvert le score juste avant la pause. En seconde période, nous avons bien géré la situation dans l'aspect purement défensif, Hambourg a quand même eu pas mal la maitrise du ballon mais, le côté défensif pur nous a permis de tenir le 1-0 et d'aller mettre le deuxième but en toute fin de match. Ceci nous a permis de prendre les trois points logiques dans la construction du match.

En ce qui me concerne cela s'est bien passé, j'ai passé une soirée relativement tranquille même si nerveusement cela a été assez difficile. Personnellement, le match s'est surtout situé dans le domaine aérien. Quand on ne prend pas de but c'est toujours intéressant et cela veut dire que le boulot a quand même été bien fait.

30/11/2005 : Slavia Prague - Monaco (0-2)

Un gros match de coupe d'Europe qu'il nous fallait gagner car avec une défaite, nous aurions été éliminés. Une victoire acquise dans des conditions difficiles, une météo très froide et beaucoup d'engagement au niveau du jeu. Prague nous a posé des problèmes dans le premier quart d'heure mais nous avons su faire face, défendre tous ensemble et être réalistes, ce qui nous a permis d'ouvrir le score. En seconde période, nous sommes restés bien concentrés et nous avons empêché Prague de revenir dans le match. Nous nous sommes mis à l'abri en fin de match en marquant un second but. Une victoire logique qu'il a fallu aller chercher avec beaucoup de combativité.

En ce qui me concerne, j'ai été très peu sollicité sauf sur quelques tirs et je suis resté présent dans le commandement de ma défense. Une petite mise sous pression mais pas d'arrêts décisifs à faire.

15/12/2005 : Monaco - CSKA Sofia (2-1)

C'est un gros « ouf » de soulagement parce que ce match face à Sofia n'était pas un match facile, ni évident. L'équipe de Sofia est venue jouer extrêmement sa chance. Le fait d'avoir gagné nous assure la première place et c'est vraiment intéressant, c'est dans la continuité des matchs à domicile et sur la lancée de nos victoires.

Nous avons eu une première période un peu plus délicate que prévu parce que Sofia a aussi des qualités, c'était une bonne équipe et elle n'était pas là par hasard. Il y a eu un changement tactique à la mi-temps qui nous a permis de faire basculer le match du bon coté avec un score en fin du match qui aurait pu être plus lourd. Ce que nous retiendrons surtout, ce sont les trois points qui nous permettent de terminer premier.

Ensuite sur l'ensemble du match cela a été, personnellement cela s'est bien passé même s'il est dommage d'avoir pris ce but après tant de minutes sans en avoir encaissés mais bon cela fait parti du jeu. A la dernière minute, je réussi à sortir la balle décisive qui nous permet de rester premier et garder les trois points.

15/02/2006 : FC Bale - Monaco (1-0)

Pour ce match de Coupe d'Europe, il faut malheureusement retenir le mauvais résultat comptable d'autant plus que nous n'avons pas réussi à marquer ce but à l'extérieur qui est toujours très important. Bien sûr, rien ne nous élimine mais il va falloir être irréprochable au match retour pour se qualifier. L'équipe a les moyens de le faire.

Sur l'ensemble du match, je pense que nous sommes tombés sur une équipe de Bâle qui nous a bien percuté. De notre côté, nous avons su faire le dos rond jusqu'à cette 80ème minute où nous sommes tous un peu malheureux sur ce but.

Pour ma part, cela s'est plutôt bien passé notament sur deux arrêts où je réussis à sortir les balles mais malheureusement pas sur la 3ème. Tout se jouera au match retour au stade Louis II.

Coupe de France

07/01/2006 : Rhône-Vallées - Monaco (0-6)

Dans ces matchs de coupe, tous les scénarios sont possibles : les niveaux ne sont pas toujours respectés car l'équipe « amateur » joue le match de sa vie et elle est donc extrêmement motivée. Souvent, et on l'a vu encore ce week-end, il y a quelques surprises. Nous nous sommes donc préparés pour cela et l'entraîneur a fait tourné l'effectif surtout en attaque avec nos jeunes joueurs qui ont répondu présents pendant toute la rencontre. Ils nous ont mis à l'abri dès la première période et nous sommes rentrés au vestiaire avec 5 buts marqués et aucun encaissé. Cela ne laissait aucune chance à l'équipe de Rhône-Vallées sur la seconde période. Nous avons d'ailleurs marqué un 6 ème but lors de celle-ci.

Je n'ai eu à jouer que la première période durant laquelle j'ai réalisé un seul arrêt sur le côté droit qui était un peu délicat mais qui nous a permis de rester à 2-0 afin de ne pas laisser espérer nos adversaires. En seconde période, c'est André Biancarelli qui a joué car nous avons beaucoup de matchs et cela a permis de faire tourner l'effectif totalement.

01/02/2006 : Colmar - Monaco (1-0)

Ce match a été quelque chose d'unique car malgré des conditions de jeu plus que mauvaises, tout le monde a tout fait pour que l'on joue. D'un point de vue dirigeants et joueurs de Colmar, ils ont réussi à se mettre dans les meilleures conditions possibles pour pouvoir nous battre. Leur victoire est méritée et ne doit rien à personne : ils ont gagné avec leur courage et avec leur talent.

Dans des conditions normales, l'issue aurait peut-être été différente. J'ai d'ailleurs vu que Colmar n'avait pas joué ce week-end. Mais tous ces éléments sont assez complexes et n'enlèvent en rien la qualification de Colmar. Comme l'a dit le capitaine Gaël Givet, je serais le 1er supporter de Colmar.

Coupe de la Ligue

26/10/2005 : Monaco - Dijon (1-0)

Le plus important, dans ce match face à Dijon, c'est avant tout la qualification. C'était le mot d'ordre et nous avons réussi à le faire en ce qui concerne ce 16ème de finale.

Globalement la qualification est méritée, nous nous sommes présenté trois fois tout seul devant le gardien. Si en première période nous n'avons pas su imposer notre rythme comme on le voulait, durant la seconde période, nous avons bien maitrisé. Nous nous sommes battus et mis à l'abri avec un but. But qui a suffit à notre bonheur et à la qualification.

En ce qui me concerne, je n'ai rien eu à faire, juste une tête mais c'est anecdotique. J'ai passé une soirée relativement tranquille.

21/12/2005 : Monaco - Lille : (1-0)

Un match extrêmement difficile, comme souvent en coupe, avec des Lillois qui, durant la première période, nous ont posé énormément de problèmes avec une puissance physique et une densité qui leur ont permis de nous mettre dans des situations dangereuses et défavorables. Nous avons su rester très vigilants et, ce qui est notre point fort en cette fin d'année, de plier sans rompre et d'avoir les gestes justes défensivement ce qui nous a permis de rester sur un score de 0 à 0 à la mi-temps.

En seconde mi-temps, nous avons fait jeu égal malgré que nous manquions de fraîcheur et que nous avions deux jours de moins de récupération. Et puis, à quelques encablures de la prolongation, c'est Meriem qui nous libère sur un coup franc et nous permet de nous qualifier pour le quart de final.

Pour ma part, j'ai eu à sortir quelques balles surtout en première mi-temps ce qui nous a permis de rester sereins pour la suite. Le travail de toute l'équipe nous a emmené vers la qualification et c'est bien là l'essentiel.

18/01/2006 : Toulouse - Monaco (0-2)

Nous avons fait une grande performance en nous qualifiant. Le match a été difficile avec une première période tactique durant laquelle tout le monde s'est bien maîtrisés. Puis, Toulouse a passé l'accélérateur au début de la seconde période, à ce moment là, nous avons su faire le dos rond pour ne pas prendre de buts et bien écarté la situation. En définitive, c'est un match très réaliste sur la première occasion qui ouvre le score et en terminant avec le premier but de Vieri sous nos couleurs à la dernière minute du match.

En ce qui me concerne, c'est le match que l'on rêve de faire : tout va bien, tout sourit, les parades, les arrêts et la barre avec nous , c'est le maximum de réussite. C'est pour cela que je fais ce métier, pour avoir ce genre de sensation dans des matchs comme celui-ci où tout se passe bien et où nous sommes tous heureux à l'arrivée.

C'est donc une grande satisfaction d'avoir obtenu la qualification et maintenant j'attends avec grand plaisir dimanche pour retrouver Bollaert, pelouse que je n'ai pas foulé depuis si longtemps…

07/02/2006 : Monaco - Nice (0-1)

Personnellement, c'est une énorme déception parce que je comptais vraiment aller à Paris pour disputer la finale et, étant parti comme nous étions partis, j'espérais bien aller soulever le trophée. Mais le football et surtout Nice en ont décidé autrement. Je pense que nous avons assisté à un très beau match avec énormément d'engagement, de combativité, d'occasions des deux côtés. Le match aurait pu se terminer autant avec des buts qu'avec des matchs nuls ou qu'avec une avance pour Monaco. C'est Nice qui a su provoquer sa réussite avec ce but en fin de match, ils sont allés au bout d'eux-mêmes, ils ont tout donné. D'ailleurs, les deux équipes se sont aussi bien données l'une que l'autre.

Que dire si ce n'est que c'est frustrant de s'arrêter en demi-finale, surtout lorsque l'on joue chez soi même s'il y avait énormément de public et de supporters niçois. Il faut féliciter les niçois qui sont allés au bout d'eux-mêmes pour aller arracher cette victoire en fin de match, et leur souhaiter bon vent. Ceci restera comme une des frustrations de ma carrière, j'en ai connu d'autres aussi mais c'est toujours difficile quand on s'arrête en demi-finale. Mais bon c'est comme çà…! Je ne vais pas rajouter grand chose, Nice a été chercher sa victoire et l'a mérité tout simplement.

En ce qui me concerne, sur le match je n'ai pas eu grand chose à faire si ce n'est en première période un arrêt sur le tir de Vahirua que je réussi à sortir, puis quelques ballons aériens. Je pense avoir fait correctement ce que j'ai eu à faire.

Maintenant la défaite face à Nice n'est pas une fin en soi, on ne gagnera pas la coupe de la Ligue cette année, c'est vrai que c'était un objectif qui était quand même à notre portée. Le jeu reprend dès samedi contre Troyes et en Coupe d'Europe la semaine prochaine. Le football est toujours en mouvement, le ballon ne s'arrête pas de tourner ; il faut se remobiliser se reconcentrer sur les objectifs restants : le Championnat et la Coupe d'Europe.